Un équipier de Chris Froome craint fortement les conséquences du coronavirus: «Il y aura des dommages à long terme dans le sport»

photo news
photo news

«  Il y a une ou deux équipes où les salaires seront désormais réduits. Je pense que les dommages à long terme dans le sport n’apparaîtront que dans les années à venir », a déclaré le vétéran de 39 ans, à l’agence de presse allemande DPA.

L’équipier des derniers lauréats du Tour de France Chris Froome, Geraint Thomas et Egan Bernal au sein de l’équipe Ineos, voit son contrat, qui n’a pas été réduit, expirer à la fin de la saison.

Un Tour à huis clos ?

Le spécialiste des classiques qui devait aussi disputer le Giro, est comme beaucoup de ses coéquipiers installé dans le sud de l’Europe où il peut continuer à s’entraîner sur la route.

Interrogé sur le déroulement éventuel du Tour de France cet été, Christian Knees n’imagine pas qu’il puisse se dérouler « après la situation actuelle ». Même un Tour sans spectateurs lui semble être compliqué. « Comment pensez-vous pouvoir contrôler un parcours de plus de 200 kilomètres sur la route ? »

Mais, l’Allemand trouve normal de prendre la décision reporter le Tour. Après tout, les Jeux Olympiques, un autre tour de force logistique, l’ont prise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous