Accueil Belgique Politique

Coronavirus: les collèges version pouvoirs spéciaux

La Wallonie et Bruxelles-Capitale ont pris des arrêtés qui permettent aux exécutifs locaux d’agir sans réunir le conseil communal, le temps de la crise sanitaire. Une décision appréciée sur le terrain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les pouvoirs spéciaux s’invitent aussi dans les communes de Wallonie et de Bruxelles. S’appuyant en effet sur leur propre capacité élargie en temps de crise, les gouvernements des deux régions ont adopté à quelques jours d’intervalle des arrêtés ministériels qui instaurent un régime spécial au niveau politique le plus proche de la population. Le modèle est calqué sur celui adopté au niveau fédéral et dans les régions. Différence notable toutefois : les conseils communaux n’ont pas décidé eux-mêmes de se mettre entre parenthèses, ils y sont contraints.

Au sud du pays, un texte supplémentaire vise aussi les CPAS et les provinces à travers les bureaux permanents et les collèges provinciaux. Les CPAS sont en première ligne, notamment à travers les maisons de repos où des décisions rapides s’imposent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs