Accueil Opinions Éditos

Quand Chastel fâché, lui marquer des points

Dans un entretien exclusif au «Soir», le président du MR s’agace des sorties répétées de la N-VA.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Il n’y a rien qui irrite plus le président du MR que d’être interrogé sur la N-VA et la manière dont le compagnonnage fédéral pourrait porter préjudice à son parti. Le moins qu’on puisse dire, à la lecture de l’interview qu’Olivier Chastel nous accorde ce week-end, est que la colère et l’agacement lui réussissent plutôt bien.

Ses propos sont en effet les plus cinglants et percutants prononcés par un libéral francophone depuis la mise en place du gouvernement.

Chastel a d’ailleurs raison : ce n’est pas la prestation des ministres N-VA ou leur cohérence avec le programme du gouvernement fédéral qui est l’objet de critiques et d’étonnements dans la classe politique ou chez les observateurs. Sans partager l’orientation politique prise, nombre de ceux qui sont en contact avec ces éminences nationalistes soulignent leur professionnalisme et leur efficacité, en même temps que leur loyauté à l’exécutif fédéral.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 6 mars 2016, 1:30

    Lui être Scipion L'Africain ??? Mme Delvaux ?

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs