Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Coronavirus: au mieux, le Tour de France sera reporté de deux semaines

Le Tour de France n’est pas encore reporté mais l’étau se resserre sur son organisation, en tout cas aux dates prévues (27 juin-19 juillet).

Temps de lecture: 2 min

À l’issue de la réunion à distance qui regroupait, mercredi, coureurs, équipes, organisations et l’UCI, il a été sagement décidé, ainsi que Tom Van Damme nous l’avait laissé entendre, une prolongation d’un mois (jusqu’au 31 mai) de l’interdiction de toute compétition officielle dans toutes les catégories.

Ce mois supplémentaire permettra aux organisateurs, qui se réentendront, au plus tard dans trois semaines, de suivre l’évolution de la pandémie, des échéances décidées à l’échelon de tous les pays par rapport aux mesures sanitaires. Le Tour de Romandie, le GP de Francfort et le Tour d’Italie, bien entendu, avaient déjà été reportés avant cette décision. La nouveauté, c’est que le Critérium du Dauphiné, premier volet de la préparation officielle au Tour, est lui aussi reporté puisqu’il devait s’élancer de Clermont-Ferrand le 31 mai.

Toutes les parties concernées veulent laisser, aux coureurs, un mois pour préparer le Tour, c’était une exigence des groupes sportifs et des athlètes. Qu’ils le fassent via des stages, des entraînements collectifs ou, au mieux, des compétitions. Juin, c’est aussi le Tour de Belgique, le Tour de Suisse et les championnats nationaux. Du coup, l’idée émise voici quelques jours de reculer le Tour de quinze jours, suite à l’annulation des Jeux olympiques, n’est plus une idée mais une voie collatérale sans doute indispensable pour sauver ce qui peut encore l’être. Toutes les parties, en particulier les équipes, et donc leurs sponsors, veulent impérativement disputer la Grande Boucle. Elles sont prêtes aux sacrifices en amont, tandis que l’organisateur espère que ce rabiot pourrait permettre… au public d’y assister.

L’UCI a par ailleurs insisté pour confirmer qu’elle travaillait à la refonte d’un calendrier d’urgence. Elle souhaite l’organisation des trois grands Tours et des cinq monuments des classiques, tout en maintenant les championnats du monde (20-27 septembre) aux dates prévues. Un Tour durant les trois dernières semaines de juillet, un Giro dans la foulée, une Vuelta juste derrière, cela paraît dément mais sans doute la seule solution, à charge pour les monuments de trouver dates à cheval sur septembre et octobre, en sachant qu’on roulera jusqu’au 31 du dixième mois de l’année.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Tour de France

Binche et le Tour de France: l’histoire d’amour est désormais sérieuse

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Binche sera la ville départ, le jeudi 7 juillet 2022, de la 6e étape du prochain Tour de France. Amaury Sport Organisation (ASO), société qui gère la Grande Boucle, l’a annoncé jeudi au Palais des Congrès de Paris lors de la présentation de la 109e édition du principal rendez-vous cycliste de la saison.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir