Mesures de chômage temporaire chez RTL Belgium: l’émission «Belges à domicile» menacée

Mesures de chômage temporaire chez RTL Belgium: l’émission «Belges à domicile» menacée

Annulation de campagnes en pagaille, reports, carnet de commandes vides, la crise sanitaire a provoqué un vent de panique au sein des régies publicitaires. Les chaînes commerciales sont frappées de plein fouet par cette dégringolade brutale de leur principale source de revenu, la pub. Selon nos informations, RTL n’y échappera pas.

Paradoxalement, alors que les audiences de la chaîne privée atteignent des sommets historiquement élevés, la direction du groupe a dû malgré tout ficeler un plan d’économies d’urgence, s’appuyant notamment sur les mesures d’accompagnement mises en place dès le début du confinement par le gouvernement. Des mesures de chômage temporaire ont ainsi été annoncées aux collaborateurs fin mars et sont effectives depuis le 1er avril. La rédaction a été épargnée par ce plan, signe que l’information reste plus que jamais le moteur de la chaîne privée en cette période inédite de crise sanitaire.

Mise en place sur un claquement de doigt dès le début du confinement, l’émission quotidienne « Belges à domicile » serait aussi menacée. Une « formule light serait à l’étude », nous glisse-t-on. En moins de 15 minutes, ce format proposait au téléspectateur de « positiver le lockdown ». Ces capsules, réalisées directement depuis le domicile du présentateur, accumulent jour après jours des audiences dépassant les 600.000 téléspectateurs, soit autant qu’un bon JT de RTL-TVi en temps normal. Des audiences perdues, en quelque sorte, puisqu’elles ne sont cruellement pas ‘monétisables’.

Cette tempête sur les revenus de la pub touche l’ensemble des chaînes européennes. TF1 ou M6 en France ont d’ores et déjà dû remiser au placard de nombreuses grosses cartouches qu’elles comptaient dégainer au mois de mars généralement porteur. Les économies sur la grille obligent aussi les chaînes à puiser dans leurs stocks.

Sur le même sujet
Économie et financesFrance
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous