Accueil Société

Repenser l’après-coronavirus: pas contents, les citoyens attendent déjà les politiques au tournant

Même la meilleure gestion possible de la crise sanitaire ne devrait pas suffire à réconcilier la population avec les élites politiques. La crise démocratique est trop profonde. Attention à ne pas aggraver les choses et à saisir les opportunités qu’offre cette situation inédite.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Super-Sophie Wilmès et son gouvernement disposent désormais de la confiance d’une très large majorité de députés à la Chambre. Ils ont été jusqu’à lui octroyer les pleins pouvoirs pour lutter contre le coronavirus. Dans le même temps, des journaux étrangers nous érigent en exemple à suivre comme le Financial Times. Même les commentateurs habituellement très critiques comme Jan Segers (Het Laatste Nieuws) jugent que la Belgique fonctionne bien. De quoi réconcilier définitivement la population avec les autorités en charge de nous sauver ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Toussaint Francis, samedi 4 avril 2020, 15:28

    "Super Wilmès" ? Qui était minIstre du Budget lorsque Mme De Block a décidé en février 2019 (selon la version officelle ; 2018, voire 2017 selon d'autres sources) de détruire le stock stratégique de 6 millions de masques FFP2 (périmés ? abimés ?) ET de ne pas les remplacer ? (pour faire des économies) Mme Wilmès n'était-elle pas au courant ? Une commission d'enquête devra tirer tout ça au clair....

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs