Le protocole d’accord complété chez Aldi, les négociations s’enlisent chez Lidl

Le protocole d’accord complété chez Aldi, les négociations s’enlisent chez Lidl
Belga

Le protocole d’accord conclu lundi chez Aldi entre les partenaires sociaux au sujet de la compensation octroyée aux travailleurs dans le cadre de la crise du Covid-19 a été complété, indiquent les syndicats vendredi. Le texte sera soumis au personnel lundi. Chez Lidl, les négociations sont par contre interrompues et des actions pourraient être possibles.

Le protocole d’accord révisé élargit et assouplit la manière de calculer les jours de congé extralégaux et la prime de 300 euros en bons d’achat de l’enseigne. Les compensations seront notamment octroyées en fonction du nombre d’heures prestées pendant la crise. Selon les syndicats, ce calcul prend mieux en compte la surcharge de travail actuelle en intégrant les heures supplémentaires et les récupérations.

« Nous avons élargi les possibilités d’obtenir plus de jours et plus de bons, pour les étudiants et les intérimaires aussi », résume Romuald Geury, secrétaire permanent CNE.

Des actions possibles chez Lidl

Chez Lidl par contre, les négociations sont interrompues. Les syndicats jugent les propositions de la direction insuffisantes. Des actions sont possibles, précise Myriam Delmée, présidente du Setca.

Concernant les mesures de sécurité au sein des deux enseignes, « cela se passe relativement bien pour l’instant, même si rien n’est jamais parfait », explique Romuald Geury.

Le week-end dernier, les négociations sectorielles entre les syndicats et la fédération Comeos avaient capoté. Les représentants des travailleurs avaient alors annoncé qu’ils négocieraient enseigne par enseigne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous