Accueil Culture Musiques

Décès de Bill Withers: le grand soulman était aussi le plus discret

Tout le monde connaît ces titres sans cesse repris par toutes les générations qui ont succédé à son auteur : « Ain’t No Sunshine » « Lean On Me », « Lovely Day » ou encore « Just the Two of Us ». Bill Withers est décédé à l’âge de 81 ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Cet artiste afro-américain très discret, qui a publié neuf albums entre 1971 et 1985, avait ensuite disparu. Né le 4 juillet (jour de la fête nationale) 1938 à Slab Fork, en Virginie-Occidentale, Bill Withers a toujours préféré vivre dans l’ombre, ne sortant de sa retraite qu’en 2005, lors de son introduction au Hall Of Fame. On sait peu de chose de lui, sinon qu’il a perdu son père à l’âge de 13 ans et qu’à 17, il a passé neuf ans dans la Navy. En 1967, il s’installe à Los Angeles pour travailler dans une usine Ford et, le soir, jouer dans des bars. Très modeste et méfiant vis-à-vis du show-business, il gardera longtemps son job avant de l’abandonner, le succès aidant.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Thys Nicolas, vendredi 3 avril 2020, 18:41

    très heureux de voir que Le Soir parle de ce géant, bonne journée

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs