Coronavirus - Les propriétaires de biens à usage commercial invités à renoncer à une partie des loyers

"Nous insistons auprès de nos membres pour qu'ils fassent preuve de solidarité avec les commerçants du secteur commercial de détail, qui est durement touché par la crise du coronavirus. Grâce à ces efforts, nous voulons redonner de l'oxygène à nos magasins", déclare Olivier Carrette, CEO de l'UPSI.

Pour les commerçants en difficulté et pour la partie du loyer qui n'est pas exonérée, l'UPSI propose un report de paiement jusqu'au 31 décembre 2020.

Les locataires ayant suffisamment de réserves financières doivent continuer à payer leurs loyers, précise l'Union.

Le secteur de l'immobilier demande dans le même temps aux autorités fédérales, régionales et locales d'exonérer les précomptes immobiliers et autres impôts et taxes à charge des propriétaires de biens immobiliers commerciaux. Il souhaite que cette disposition s'applique pour les deux prochains mois, et si possible pendant toute la durée du confinement. Les autorités sont aussi invitées à mettre en place un fonds de garantie pour couvrir les locataires de biens immobiliers à usage commercial.

Les banques, elles, devraient prévoir des dispenses dans les charges d'intérêt dans le chef des propriétaires de biens immobiliers à usage commercial pendant ces périodes troublées, estime l'UPSI.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous