Accueil Société

Coronavirus: les étudiants nagent dans l’incertitude

Les vacances de printemps s’apparentent à un « préblocus » pour les étudiants du supérieur. Avec le confinement, c’est le grand flou sur la fin de l’année. Avec deux points majeurs d’attention : les stages dans les hautes écoles et l’accentuation des inégalités dans les universités.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Il y a Lara, dont le stage annulé pour cause de confinement met en péril son diplôme prévu en juin. Alex, qui essaie tant bien que mal de suivre les cours à distance, sans faire sauter la connexion internet de son kot… et sans céder aux sirènes de Netflix. Aby, étudiante en soins infirmiers, qui s’interroge sur le maintien de son dernier stage et sur les risques auxquels elle s’exposerait. Ou encore Cyriel, étudiant en art dramatique et jobiste qui espère juste ne pas trop s’endetter auprès de son propriétaire…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 6 avril 2020, 15:54

    Mais quoi, ... l'incertitude n'est-elle pas devenue une valeur essentielle, promue par des générations (enfin, une ou deux) de visionnaires inspirés, d'assertifs toujours au taquet et de gagneurs impénitents ???

  • Posté par Buys Alain, samedi 4 avril 2020, 23:12

    "Elles l’ont fait… à l’exception des universités. Les recteurs ont en effet, de commun accord, décidé de ne pas répercuter cette demande." C'est tout simplement faux. Les autorités de l'UMONS ont transmis l'information à tout leur personnel enseignant dès le 30 avril, encourageant celui-ci à y répondre. Et nombreux sont ceux qui ont répondu à l'enquête

  • Posté par Buys Alain, samedi 4 avril 2020, 23:14

    Il fallait évidemment lire "le 30 mars" ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs