Coronavirus: le MotoGP prend des mesures de soutien financier aux équipes

@News
@News

Les équipes indépendantes du championnat du monde de vitesse moto bénéficieront de mesures de soutien financier pour faire face aux difficultés provoquées par la pandémie de coronavirus, a annoncé le promoteur du MotoGP, Dorna Sports, vendredi.

« Via l’International Road-Racing Teams Association (l’IRTA, qui représente les équipes, ndlr), les équipes indépendantes du MotoGP recevront chacune des avances considérables au cours des mois d’avril, mai et juin, que l’activité reprenne ou non », est-il indiqué dans un communiqué.

« Cette mesure vise à garantir le bien-être économique des équipes indépendantes et de leur personnel, ainsi qu’à assurer leur survie dans l’avenir », précise Dorna Sports, qui a pris cette décision en accord avec ses actionnaires ainsi que la Fédération internationale de motocyclisme (FIM).

« En outre, l’IRTA a déjà effectué des paiements à toutes les équipes de Moto2 et Moto3 pour les soutenir pendant cette période difficile », ajoute l’instance. « D’autres mesures pour les équipes de ces catégories seront envisagées en temps utile. »

Aux côtés des constructeurs Honda, Yamaha, Ducati, Suzuki, Aprilia et KTM, le MotoGP compte cinq équipes indépendantes (ou satellites) : LCR Honda, Yamaha SRT, Pramac Racing, Reale Avintia Racing et Tech3.

Les quatre premiers Grands Prix de 2020 ont été annulés (Qatar en catégorie MotoGP uniquement) ou reportés en deuxième partie de saison (Thaïlande, Amériques et Argentine en MotoGP, Moto2 et Moto3). Les deux GP suivants (Espagne et France) sont repoussés sine die. L’inactivité forcée liée à ces reports et aux mesures de confinement en vigueur à travers le monde pèse financièrement sur les équipes, alors qu’une éventuelle réduction du nombre de GP provoquerait une baisse de leurs revenus commerciaux et de sponsoring.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    Quand François Duval a montré la voie à Thierry Neuville

  • La F1 fera bien un arrêt en Belgique, mais sans public.

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    La Formule 1 se relance en cassant les prix

  • BELGAIMAGE-151514837

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Moteurs

    Du champagne et des larmes pour Jacky Ickx au GP de France en 1968

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous