Le secteur aéronautique belge demande à l’État une aide supérieure à 500 millions d’euros

Le secteur aéronautique belge demande à l’État une aide supérieure à 500 millions d’euros
Belga

Pratiquement tout le secteur aéronautique belge demande une aide financière à l’État, écrit samedi De Standaard. Brussels Airlines, filiale de la compagnie aérienne allemande Lufthansa, estime ce soutien à 290 millions d’euros, tandis que Tui Fly, qui appartient au groupe allemand Tui, table sur 250 millions d’euros d’aides pour traverser la crise liée au coronavirus.

D’autres entreprises ont sollicité une aide publique, comme la compagnie Air Belgium et les sociétés de manutention actives à l’aéroport de Zaventem Sabena Aerospace, Aviapartner (18 millions) et Swissport (40 millions). Cette dernière est la plus gravement touchée, selon des sources internes.

Le secteur a vu son chiffre d’affaires chuter de 90 % à cause de la crise et espère recevoir un soutien des autorités publiques d’ici la fin du mois d’avril.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous