Accueil Société

L’évolution de l’épidémie en Belgique: les admissions à l’hôpital sont en baisse

« Nous nous orientons vers une situation de maîtrise de l’épidémie », a osé le porte-parole du Comité coronavirus, Emmanuel André. Même si les efforts à faire vont encore durer un moment.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

La tendance est toujours là. Et elle est de plus en plus sérieuse, vu qu’elle se confirme dans le temps : le nombre de nouvelles admissions quotidiennes à l’hôpital pour Covid-19 commence à stagner, voire à diminuer. Au rayon des signaux positifs, il faut ajouter le fait que le nombre de consultations pour symptômes grippaux auprès des médecins généralistes semble aussi entrer en phase descendante. Petit à petit, l’épidémie serait donc en train de perdre du terrain.

Mais il est trop tôt pour crier victoire, comme les chiffres de ce samedi matin le rappellent également : 5.678 personnes sont toujours hospitalisées après avoir été diagnostiquées positives au virus. Dont 1.245 aux soins intensifs, soit un taux d’occupation des lits disponibles de 56 %. Des chiffres en augmentation de 3 %, sur une journée. Bref, le nombre total de cas auxquels doivent faire face les hôpitaux est toujours en croissance, mais celle-ci est de plus en plus lente.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 4 avril 2020, 21:04

    Si l'Allemagne obtient d'aussi bons résultats, c'est parce que la population a été testée massivement et que les positifs ont été isolé et pris en charge plus tôt. C'est bien dommage qu'il n'en est pas de même pour les autres pays. En Belgique on ne teste même pas l'entourage d'un malade qui risque ainsi de contaminer les autres personnes puisqu' aucune mesure particulière n'est prise . Quelle débâcle..

  • Posté par curto calogero, samedi 4 avril 2020, 18:22

    Les efforts essentiels a réaliser , c'est le dépistage des cas positif, ont a assez traînée avec ça, si le dépistage aurais été plus énergique dans certaines maison de repos , ont aurait pu diminuer, le nombre de décès par deux, de quels effort parle Emmanuelle , des effort mais quoi, il faut être plus pragmatique.

  • Posté par Chalet Alain, samedi 4 avril 2020, 13:37

    Ce maximum est très plat. Parler d'un PIC est donc abusif. Et s'il y a plusieurs maximums, laissons de grâce maxima aux Pays-Bas.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs