Préavis de grève à Bruxelles-Propreté pour dénoncer les conditions de travail liées au coronavirus

Préavis de grève à Bruxelles-Propreté pour dénoncer les conditions de travail liées au coronavirus
Photo News

La CGSP-ALR Bruxelles et la CSC-Services publics ont déposé vendredi en front commun un préavis de grève au sein de Bruxelles-Propreté couvrant tous leurs membres à partir de samedi, ont indiqué les syndicats. Ceux-ci dénoncent l’absence de mesures de sécurité, une augmentation de la charge de travail due à la crise du coronavirus et accusent la direction de faire la sourde oreille au manque d’effectif qui découle de la crise sanitaire.

Le front commun décrit une « grève émotionnelle » face à la peur ressentie par les agents de Bruxelles-Propreté. Ceux-ci ne disposent ni de masques, ni de gel hydroalcoolique lorsqu’ils ne peuvent se laver les mains, tandis que la distanciation sociale n’est pas respectée, insistent la CGSP et la CSC.

Les syndicats socialiste et chrétien soulignent le stress engendré par les conditions de travail actuelles et « le peu de respect des travailleurs et travailleuses montré par la direction générale » face à un manque d’effectifs « maintes fois dénoncé ».

Bruxelles-Propreté a dû limiter la semaine passée ses tournées de collectes de déchets en raison du manque de personnel. Les services de nettoyage en rue ont également réalisé leurs missions en fonction des effectifs disponibles.

Sur le même sujet
GrèveRelations du travail
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous