Accueil Société

L’évolution de la propagation du coronavirus en Belgique: 3 raisons d’espérer, 3 autres de rester prudent

L’évolution du nombre d’hospitalisations est encourageante. Pour la première fois, il y a plus de sorties que d’entrées à l’hôpital sur 24 heures. En revanche, le flou autour de la situation des maisons de repos inquiète.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

S’il y a un rayon de soleil dans le ciel, il y a également quelques éclaircies dans le bilan chiffré quotidien qui permet de suivre l’évolution du Covid-19 en Belgique. Disons qu’on y voit au moins trois signaux encourageants, qui semblent démontrer que les efforts du confinement payent. Mais en parallèle, il y a aussi trois raisons de rester calme et prudent, car le bout du tunnel n’est pas encore en vue.

Commençons par les bonnes nouvelles du jour.

1. Pour la première fois, le nombre de personnes en voie de guérison qui sont sorties de l’hôpital sur les dernières 24 heures est supérieur au nombre de nouvelles admissions sur le même laps de temps. Il y a eu 499 entrées, contre 504 sorties. C’est inédit ! Attention toutefois à ne pas s’exciter outre mesure : pour pouvoir parler de tendance, il faudrait que cette observation se répète durant les prochains jours.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Despretz Thierry, dimanche 5 avril 2020, 22:53

    Je voudrais savoir où sont les lits libérés par les personnes décédées? Je crains qu'elles soient comprises dans ces 504, ce qui alors donne une tout autre valeur à ce chiffre...

  • Posté par Counasse Xavier, lundi 6 avril 2020, 10:33

    Bonjour. Nous avons posé cette question aux autorités sanitaires. Elles nous ont assuré que les "sorties de l'hôpital" n'intégraient que les "guéris" ou "en voie de guérison". Les décès ne sont donc pas comptabilisés dans ce chiffre. Le nombre de lits libérés est donc la somme de ces "sorties" et du nombre de décès en hôpital (chiffre non communiqué).

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 5 avril 2020, 16:31

    Pour une prochaine fois, il faudra avoir défini un meilleur système pour collecter l'information et des tableaux moins ambigus et/ou incohérents pour la présenter.

  • Posté par Soumois Frederic, lundi 6 avril 2020, 7:08

    Le mieux est qu'il n'y ait pas de prochaine fois. Après H1N1, une série de dispositifs avaient été mis en place... que les gouvernements suivants se sont empressés de détricoter. On ne peut pas avoir des médicaments miracles pour des maladies inconnues. Par contre, des masques, des antidouleurs, des lits, des respirateurs, suffisamment de professionnels de santé, etc, c'est à notre portée. A force de marcher le long du précipice...

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs