Nouvelles admissions et nombre de personnes hospitalisées : une «incohérence» des chiffres qui s’explique

Nouvelles admissions et nombre de personnes hospitalisées : une «incohérence» des chiffres qui s’explique

Pour la journée de samedi, 499 personnes sont rentrées à l’hôpital. Dans le même temps, 504 personnes ont pu le quitter. C’est la première fois, depuis le début de l’épidémie, que le nombre de personnes quittant l’hôpital est plus important que le nombre d’entrées lors du bilan quotidien. Pourtant, le nombre de lits d’hôpitaux occupés par des patients touchés par le Covid-19 a augmenté de 57 unités, pour se porter à 5.735. Ce qui suscite quelques interrogations sur les chiffres communiqués.

Durant la semaine écoulée, Sciensano, en charge de la publication de ces statistiques, a fini par livrer au Soir une explication. Le nombre de nouvelles admissions et le total d’hospitalisations ne recensent en réalité que les cas officiellement testés positifs. Or, cela peut prendre du temps d’avoir le résultat du test. Il est donc fréquent qu’un patient soit admis à l’hôpital avec des suspicions de Covid-19. Mais sans le résultat du test officiel, il n’est pas comptabilisé dans les chiffres des nouvelles admissions. C’est seulement le lendemain (ou le surlendemain), lorsqu’il est confirmé « positif » par un test, qu’il vient gonfler le bilan des hospitalisations en cours. Sans être considéré comme « nouvelle admission » vu qu’il est déjà alité. D’où la différence observée entre les chiffres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous