Accueil Belgique Politique

Maggie De Block: «Je ne suis pas attachée à mon poste ministériel comme la Reine d’Angleterre à sa couronne»

La ministre de la Santé a réagi aux critiques qui fusent à son égard.

Temps de lecture: 2 min

La ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) est de plus en plus sous le feu des critiques. L’affaire des masques a fait notamment beaucoup de bruit. Une polémique qui lui coûterait sa place dans le prochain gouvernement ?

C’est en tout cas ce que pense le politologue Dave Sinardet. Des propos auxquels la ministre a réagi ce lundi auprès de nos collègues de Het Laatste Nieuws  : « Et puis quoi ? Pensez-vous que ma vie se finira si je ne suis pas dans le prochain gouvernement ? Je suis fan de la maison royale britannique, mais je ne suis pas attachée à mon poste ministériel comme la Reine d’Angleterre s’accroche à sa couronne. J’ai lu cette analyse de Dave Sinardet sans émotion. Je n’ai jamais fait de planification de carrière et surtout pas aujourd’hui. Mes enfants seront très heureux si je retrouve à nouveau une vie normale. Je vais prendre mes responsabilités et essayer de relever un défi particulièrement difficile. Avec beaucoup d’autres personnes. Mais croyez-moi : ce n’est pas une couronne que je porte. »

Toujours auprès de nos confrères de Het Laatste Nieuws, la ministre a également tenu à réagir aux demandes répétées pour une commission d’enquête. « Je n’ai pas de problème avec une commission d’enquête. Mais je suggère que nous mettions d’abord notre énergie dans la gestion de la crise, les comptes peuvent être faits par la suite. » Au début de la crise « tous les scientifiques ont dit à l’unisson : ce n’est rien d’autre qu’une banale grippe. Tous les économistes ont dit que le virus ne perturberait pas le marché. Tout le monde a fait une erreur, alors oui, moi aussi. Nous allons en tirer des enseignements, car si une telle épidémie arrive une fois, cela pourrait encore se produire. »

Réactions francophones

Jean-Pascal Labille, secrétaire général de Solidaris, avait qualifié la communication de la ministre de la Santé de cassante et de froide en disant que son langage corporel montrait l’agacement. « L’une des figures les plus importantes du PS juge apparemment que c’est le bon moment pour jouer un jeu politique. Je n’entre pas là-dedans. Nous travaillons jour et nuit, semaine et week-end pour faire face à la crise du coronavirus » a réagi la ministre.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

42 Commentaires

  • Posté par Toussaint Francis, lundi 6 avril 2020, 20:38

    La Belgique avait constitué un stock stratégique de 6 millions de masques FFP2 (les plus efficaces). En février 2019, Mme De Block s'est rendue compte qu'ils avaient dépassé la date de péremption. La Ministre de la Santé ordonne leur destruction et reporte "à plus tard " leur remplacement (avec l'accord de Mme Wilmès, alors Ministre du Budget ?). Un an plus tard, le stock n'avait toujours pas été reconstué. Dès lors, oui, une commission d'enquête devra, une fois la crise sanitaire terminée, tirer l'affaire au clair !

  • Posté par Marchal Jacques, lundi 6 avril 2020, 14:49

    Eh bien qu'elle quitte sa fonction et retourne sur le terrain soigner les malades. J'espère que la elle sera efficace...

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 6 avril 2020, 16:24

    Là, certainement pas. Pour être médecin, comme dans toutes les professions, il faut avoir de l'expérience et être en formation permanente et il ne suffit pas de posséder le diplôme, lequel n'est que la première étape, la première porte d'entrée. Si Madame De blok a préféré la politique, c'est parce qu'elle ne souhaitait pas ou plus exercer la médecine. La motivation n'y était plus et y retourner demanderait une très longue mise à niveau presqu' impossible à rattraper.

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 6 avril 2020, 13:59

    Pas nécessaire de lyncher la Ministre. C'est nous qui sommes des sots ou à tout le moins des innocents quand nous accordons le moindre crédit aux prometteurs de beaux jours ou qui imaginons qu'il n'y a qu'à..

  • Posté par Rousseau Patrick, lundi 6 avril 2020, 13:29

    En Belgique, il n'y a jamais personne responsable, cela fait partie du folklore belge??????

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une