Grève du distributeur de Carrefour: «Il y aura sans doute du retard dans les livraisons»

Grève du distributeur de Carrefour: «Il y aura sans doute du retard dans les livraisons»

Un arrêt de travail a été observé lundi matin chez Supertransport, une antenne du transporteur Jost Group implantée à Nivelles, qui s’occupe exclusivement de l’approvisionnement des magasins Carrefour, a indiqué Véronique Hustin, porte-parole du groupe Jost. Vers 11h45, le travail a repris à la suite de discussions entre direction et syndicats.

Tôt lundi, les travailleurs de Supertransport ont cessé de travailler. Un arrêt qui a duré quatre à cinq heures, comme l’a indiqué Véronique Hustin. Cette dernière se veut rassurante. « Supertransport s’occupe exclusivement de la grande distribution pour Carrefour. Peu avant midi, le travail a repris, donc il y aura sans doute du retard dans les livraisons, mais tous les magasins qui devaient l’être seront approvisionnés. »

Au total, une centaine de personnes ont débrayé lundi matin, mais les discussions ont permis la reprise des activités. Les raisons de cet arrêt de travail sont multiples. « Un travailleur a été licencié la semaine dernière pour des absences répétées qui remontent à avant le début de la crise sanitaire », explique la porte-parole du groupe, « mais depuis, cette personne a été réintégrée. De plus, un cas de Covid-19 a été diagnostiqué au sein de Logistics Nivelles, les travailleurs sont donc inquiets pour leur santé. » Ce lundi, des discussions entre syndicats et direction ont également eu lieu au sein du groupe Logistics Nivelles, qui travaille en étroite collaboration avec Supertransport.

Enfin, les travailleurs souhaitent des primes de risques. « Aujourd’hui, les négociations devraient reprendre au niveau sectoriel concernant l’obtention de primes de risques pour le secteur du transport. L’issue de ces négociations aura sans doute un impact sur le travail », conclut Véronique Hustin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous