Salaires d’avril: la saga se termine à Anderlecht

@News
@News

Un deuxième document a été envoyé aux joueurs ce lundi et celui-ci sera signé par une grande partie du noyau. Après avoir donné leur accord de principe sur une première proposition il y a une dizaine de jours, les joueurs ont peu apprécié que la direction ajoute un abandon d’un douzième des primes à la signature alors que cela ne figurait pas dans les premières discussions.

Des voix se sont élevées dans le noyau et Vincent Kompany a dû intervenir, proposant même de compenser de sa poche si des joueurs refusaient cette clause. Des discussions joueur par joueur ont été engagées par la direction et des accords individuels ont été trouvés.

Au final, les joueurs renoncent à leur salaire d’avril, à l’assurance-groupe, aux avantages extra-légaux excepté la voiture, et, selon les cas, à un douzième de la prime à la signature.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous