Trump, Macron, Conte: les leaders mondiaux apportent leur soutien à Boris Johnson, admis en soins intensifs

Trump, Macron, Conte: les leaders mondiaux apportent leur soutien à Boris Johnson, admis en soins intensifs
AFP

L’admission lundi en unité de soins intensifs du Premier ministre britannique, Boris Johnson, 55 ans, diagnostiqué positif au coronavirus fin mars, a suscité des réactions de ses homologues de part le monde.

Le président français Emmanuel Macron a affirmé apporter tout son soutien « à Boris Johnson, à sa famille et au peuple britannique dans ce moment difficile ». « Je lui souhaite de surmonter cette épreuve rapidement », a communiqué le président via Twitter.

En Italie, le pays européen le plus durement frappé par la pandémie, le Premier ministre Giuseppe Conte a adressé ses pensées au Premier ministre Boris Johnson et au peuple britannique. « Je vous souhaite un rétablissement rapide. Vous avez le soutien de l’ensemble du gouvernement italien et mon soutien personnel. Nous sommes tous confiants dans le fait que votre pays va surmonter cette période difficile », a communiqué le dirigeant sur Twitter.

Depuis le sud de l’Europe encore, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a témoigné de sa solidarité formulant un vœux d’un prompt rétablissement pour le Premier ministre britannique. « Les jours sont difficiles pour nos pays mais c’est par la force et l’unité que nous parviendrons à remporter cette bataille », a déclaré le leader espagnol, dont le pays enregistre le plus haut taux de mortalité dû au Covid-19 en Europe, après l’Italie.

En Europe toujours, le président polonais, Andrzej Duda et le Premier ministre tchèque, Milos Zeman ont aussi communiqué leurs vœux de prompt rétablissement à leur homologue britannique.

« J’espère te revoir bientôt au 10, Downing Street »

Au nom de la Commission européenne, la présidente Ursula von der Leyen a quant à elle adressé ses pensées au Premier ministre Boris Johnson et à sa famille. « Je lui souhaite un prompt et total rétablissement », a-t-elle déclaré sur Twitter. Le négociateur de l’UE pour le Brexit avec la Grande-Bretagne, Michel Barnier, diagnostiqué lui-même positif au Covid-19 le 19 mars et en quarantaine en France a également souhaité Boris Johnson un prompt rétablissement.

Outre-Atlantique, le président américain Donald Trump a fait part de sa tristesse à l’annonce du placement en soins intensifs de son « ami » Boris Johnson. « Tous les Américains prient pour son rétablissement. Lorsque vous êtes placé en soins intensifs, c’est très très grave avec cette maladie », a déclaré le dirigeant américain.

Depuis le Canada, le Premier ministre Justin Trudeau a également formulé un souhait de prompt rétablissement au Premier ministre britannique. « Mes pensées sont avec toi et ta famille. J’espère te revoir bientôt au 10, Downing Street. »

Des messages d’encouragement ont aussi été adressés par le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg et le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous