Accueil Hommage de poètes aux morts à l’ère du coronavirus

«Fleurs de funérailles»: Veronika Mabardi

Près d’une centaine de poètes belges s’allient afin de dédier des poèmes funéraires à la mémoire de femmes et d’hommes disparus ces derniers jours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Veronika Mabardi

Tu n’es pas loin, non

Je sais que tu m’entends

Il n’y a plus de temps maintenant

Plus de peur

Plus de séparation

Je tisse des pensées vers toi, dans cet ici où tu es

Et tous tes petits gestes

Ton visage quand tu ne sais pas que je te regarde

Ton dos quand tu t’éloignes après avoir dit au revoir

Ce nuage qui passait dans tes yeux, sans explications

Tes mains sur la table

Ta voix

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs