Accueil Société

Dans les homes, un dépistage incomplet, et différent en Wallonie et à Bruxelles

Vingt mille tests seront effectués cette semaine dans les maisons de repos. Soit de quoi dépister 10 % à peine des résidents et du personnel que compte le secteur dans le pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La première vague de dépistage du coronavirus dans les maisons de repos a débuté ce lundi. Au total, pas moins de 20.000 tests, délivrés par le fédéral aux Régions, seront effectués cette semaine.

A priori, c’est une bonne nouvelle. Elle est le résultat de la forte augmentation, ces derniers jours, de la capacité de testing des laboratoires belges : de 4.000 tests quotidiens la semaine dernière, cette capacité s’élève désormais à plus de 10.000 tests par jour. De quoi permettre d’élargir enfin les critères de dépistage, ciblant jusqu’ici prioritairement les soignants et personnes gravement malades. Les premiers bénéficiaires de cet élargissement sont donc les résidents et personnel des maisons de repos.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 8 avril 2020, 10:18

    Et comme on dépiste tout le monde trop tard et que la population n'est traitée que par téléphone ou bien à la dernière limite, cela ne fait qu'aggraver encore.

  • Posté par Lemoine Christophe, mardi 7 avril 2020, 22:20

    "Au total, pas moins de 20.000 tests, délivrés par le fédéral aux Régions"; "Côté wallon, les 6.000 tests attribués par le fédéral"; "Avec 2.000 kits de dépistage octroyés pour son territoire, la Région bruxelloise." Avec ces trois extraits, si je comprends bien (arrêtez-moi si je me trompe), la Flandre se prend 12.000 tests ! Encore un partage équitable!

  • Posté par Bartet Guy, mercredi 8 avril 2020, 11:35

    @Lemoine Christophe. Sachant qu'il y a 6,6 millions d'habitants en Flandre, 3,3 en Wallonie et 1,1 en Région bruxelloise, le compte me semble bon. Il faudrait affiner avec le nombre de personnes dans les maisons de repos, en termes de personnel et de résidents mais pour une fois la clé me paraît non-biaisée. C'en est presque étonnant.

  • Posté par Dechamps Pascal , mardi 7 avril 2020, 22:06

    Et comment les autorités flamandes ont-elles alloués les tests ? Ce serait interessant de communiquer à propos de cela car il se repend une rumeur que la Flandre est tellement plus efficace dans la gestion de cette crise.

  • Posté par Yernaux Jean-pierre , mardi 7 avril 2020, 21:57

    Il ne faudrait pas oublier le secteur des personnes handicapées.10000 personnes handicapées vivent en institution. Y ajouter tout le personnel, les éducateurs principalement. Ils sont en première ligne d'accompagnement et de soin et ont-ils les moyens de protection. Ces personnes sont aussi confinées et restent dans leur institution et ne rentre plus en famille. Il y a des cas de coronavirus dans les institutions. mais les hôpitaux sont démunis par rapport à ce public parfois très particulier comme les troubles du comportement et évitent du coup si possible de les hospitaliser. Ce qui est un peu bizarre, c'est que l'on ne parle pas du secteur des personnes handicapées dans la presse comme si on en était gêné. Je suis papa d'une personne handicapée de 40 ans confiné dans son lieu de vie, mais j'ai fait toute ma carrière professionnelle dans le secteur de l'handicap notamment comme formateur et je suis aujourd'hui engagé dans des instances de ce secteur. Merci d'avance pour la lecture de ce mot

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs