Coronavirus: les clubs et les joueurs de Ligue 1 sont d’accord pour baisser les salaires

@News
@News

Les dirigeants et les footballeurs du championnat de France ont scellé un accord invitant à une baisse « provisoire » des salaires afin de préserver la trésorerie des clubs face à la crise sanitaire, a appris mardi l’AFP auprès du syndicat des joueurs (UNFP).

« On a validé la recommandation ce matin », a confirmé à l’AFP Philippe Piat, le président de l’UNFP. « L’idée, c’est que les joueurs diffèrent une partie de leurs salaires d’avril pour permettre aux clubs de s’en sortir », a-t-il ajouté, prônant un « effort provisoire » face à une « situation sanitaire dramatique » en raison de la pandémie de coronavirus.

Les représentants des clubs et des joueurs ont scellé une « recommandation » commune selon laquelle les footballeurs acceptent une réduction temporaire de salaire, qu’ils toucheront au moment du versement des droits télévisés, actuellement gelés par les diffuseurs Canal+ et BeIn Sports, a détaillé le dirigeant de l’UNFP, confirmant des informations des quotidiens Le Monde et L’Equipe.

Les joueurs percevant moins de 10.000 euros dans le cadre de l’activité partielle, soit 70 % de leur salaire mensuel brut, ne seront pas concernés par ce dispositif. Au-delà, quatre tranches seront mises en place : 20 % de rémunération en moins en avril pour les joueurs gagnant entre 10.000 et 20.000 euros ; 30 %, pour ceux entre 20.000 et 50.000 euros ; 40 %, pour ceux entre 50.000 et 100.000 ; et enfin 50 % en moins pour ceux percevant plus de 100.000 euros par mois.

Il s’agit toutefois d’une simple recommandation : en vertu du droit du travail, « on ne peut obliger personne à y adhérer », a détaillé le dirigeant de l’UNFP, précisant néanmoins qu’« une grande majorité n’ira pas à l’encontre » de cet accord.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous