L’Eurogroupe en réunion toute la nuit

L’Eurogroupe en réunion toute la nuit
Photo News

Les ministres européens des Finances peinaient à s’entendre mardi soir sur une réponse économique face au coronavirus, les pays du Nord restant opposés à ceux du Sud, qui réclament un effort financier sans précédent au prix d’une dette commune.

La visioconférence, qui a débuté vers 16h30 (14h30 GMT), devait reprendre peu avant minuit (22h GMT) après plusieurs heures d’interruption pendant lesquelles se sont multipliées les discussions en petits groupes pour tenter de sortir de l’impasse.

Quelle que soit l’issue de la réunion, une conférence de presse est annoncée mercredi à 10h (8h GMT).

Cette rencontre constitue un test décisif pour l’unité des 27, qui ne peuvent se permettre d’étaler une nouvelle fois leurs divisions, après l’échec d’un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement consacré à la crise le 26 mars.

Face à la pandémie, la réponse européenne doit s’orienter sur trois axes principaux, qui semblaient remporter l’adhésion des ministres, selon plusieurs sources : jusqu’à 240 milliards d’euros de prêts du fonds de secours de la zone euro, un fonds de garantie pour les entreprises et un soutien au chômage partiel.

Mais les pays les plus affectés par le virus, en particulier l’Italie, continuent de réclamer, en plus, la création d’un instrument de dette commun -- sous la forme d’euro-obligations parfois appelées « coronabonds » ou « eurobonds » -- destiné à relancer l’économie une fois la crise passée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous