La ville de Wuhan lève la quarantaine après deux mois de confinement

La ville de Wuhan lève la quarantaine après deux mois de confinement
AFP

Libération et euphorie à Wuhan : des milliers de voyageurs se précipitaient mercredi pour quitter la ville chinoise d’où est partie la pandémie de Covid-19, après la levée de deux mois et demi de bouclage.

A minuit, la quarantaine imposée depuis le 23 janvier à environ 11 millions de personnes a pris fin et les passagers ont commencé à prendre d’assaut gares routières et ferroviaires, certains habillés de combinaisons intégrales.

Hao Mei, originaire d’Enshi, une ville à 450 km à l’ouest, explique avoir dû laisser seuls ses deux enfants durant plus de deux mois, car elle s’est retrouvée coincée fin janvier à Wuhan, où elle travaille dans une cantine scolaire.

« Je me suis levée à 4 heures aujourd’hui. Ça fait tellement de bien ! », explique la femme de 39 ans, avant de monter dans le train.

« Au début, je pleurais chaque nuit. J’étais très mal parce que ma fille est encore jeune. Elle a à peine 10 ans. »

Les autorités estiment à 55.000 le nombre de personnes qui devaient quitter mercredi Wuhan en train.

D’innombrables voitures et autocars passaient les péages aux limites de la ville après la levée des barrages routiers, a constaté l’AFP.

Wuhan est de très loin l’endroit le plus endeuillé par l’épidémie en Chine : plus de 2.500 personnes y sont mortes, sur un total de plus de 3.330 décès dénombrés dans le pays.

Ville où est apparu le nouveau coronavirus fin 2019, elle était la première du monde a subir un confinement draconien.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous