Coronavirus: pour Angelique Kerber, lauréate à Wimbledon, il faut envisager le tennis à huis clos

@News
@News

Pour Angelique Kerber, triple lauréate en Grand Chelem, il faut envisager de devoir poursuivre la saison de tennis dans des stades vides. « C’est difficile d’imaginer de jouer devant des tribunes vides, et les matches sans public, c’est tout sauf idéal, mais si cela peut constituer une transition vers un retour au jeu, il faut l’envisager, même si en temps normal, cela parait complètement absurde », a expliqué l’Allemande dans une interview parue mercredi dans le Bild.

Les saisons ATP et WTA sont arrêtées jusqu’au 13 juillet au moins en raison de la crise du coronavirus et de grosses questions persistent sur la suite de la saison. Wimbledon, qu’Angelique Kerber a remporté en 2018 (après ses succès à l’Open d’Australie et l’US Open en 2016), a été annulé et « même les experts ne peuvent encore prévoir quand une reprise serait envisageable », a ajouté l’Allemande, 32 ans, ancienne numéro 1 mondiale, qui se trouve pour l’instant dans son académie en Pologne, à Puszczykowo, où résident ses grands-parents pour lesquels elle se dit inquiète.

La numéro 21 mondiale en profite cependant pour se remettre totalement de sa blessure à la cuisse qui l’avait contrainte de renoncer à Indian Wells début mars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • N°1 en janvier 2019, Osaka est actuellement 10
e
 à la WTA, mais son compte en banque reste au top. @News

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Tennis: Osaka, la nouvelle mine d’or

  • PHOTONEWS_10859383-081

    Par François Laurent

    ATP - WTA

    Kim Clijsters de retour sur le circuit le 12 juillet, aux États-Unis

  • Le Central de Roland-Garros ne sera ni vide, ni plein... @News

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    Roland-Garros sortira sa jauge

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous