Coronavirus: le patron de l’UFC veut poursuivre les combats d’Ultimate Fighting sur une île inhabitée

@News
@News

La pandémie de coronavirus n’empêche pas Dana White, le président de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), de poursuivre la compétition. L’homme d’affaires américain a confirmé sur le site de TMZ qu’il avait pour idée d’organiser les combats sur une île inhabitée.

L’UFC, la plus grosse fédération au sein du Mixed Martial Arts (MMA), a déjà dû annuler trois gros événements en raison de la pandémie de coronavirus. Mais selon Dana White, les combats auront à nouveau lieu à partir du 18 avril et, ce, sur une île inhabitée. « L’endroit sera connu dans un jour ou deux », a déclaré White qui laissera les athlètes voyager après avoir passé un test au coronavirus.

« Nous allons nous assurer que les athlètes, les arbitres, mon équipe de production et tout le monde sur place sont en bonne santé avant, pendant et après les combats », a-t-il insisté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous