Accueil Société

Maggie De Block a assoupli son plan

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Début 2015, la ministre de la Santé et de l’Action sociale Maggie De Block (VLD) entendait bien appliquer l’accord de gouvernement qui prévoyait que les patients en incapacité qui refuseraient d’entrer dans le plan de reclassement qu’on leur propose verraient leur indemnité amputée. En cause, la forte croissance du nombre de travailleurs en incapacité de travail dans notre pays. Selon l’Inami, le nombre de personnes en incapacité de travail a augmenté en moyenne de plus de 7 % par an entre 2008 et 2013 pour atteindre un montant global de dépenses de l’ordre de 1,5 milliard d’euros. Le gouvernement entend « miser sur la réintégration de ces travailleurs sur le marché du travail, en insistant davantage sur leurs capacités que sur leurs handicaps. À l’avenir, au plus tard au terme des trois mois qui suivent le début de l’incapacité de travail, les personnes concernées seront appelées à suivre un itinéraire de réintégration afin de reprendre pied sur le marché de l’emploi ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs