Accueil

Coronavirus: des cuisines et un camion frigorifique comme morgues temporaires

À Liège et Auderghem, les pompes funèbres sont arrivées à saturation. Les chambres froides du centre Adeps d’Auderghem ont été réquisitionnées pour entreposer des corps.

Info « Le Soir » - Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

C’était une conséquence inévitable de l’épidémie de Covid-19 et de l’augmentation de la mortalité. Comme dans les autres pays qui ont devancé la Belgique dans cette crise, les pompes funèbres arrivent à saturation et n’arrivent plus à stocker les corps. C’est le cas notamment dans la région de Liège où, sur le site de Robermont, un camion frigorifique pouvant accueillir 36 cercueils a été mis à disposition par la ville de Liège pour les pompes funèbres qui seraient en incapacité de stocker les nombreux corps.

Et il n’y a pas qu’à Liège que les services funéraires arrivent à un point critique. À Bruxelles, la commune d’Auderghem a réquisitionné les chambres froides des cuisines du centre Adeps de la forêt de Soignes pour entreposer des corps.

▶ Toutes les explications sur Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une