Coronavirus: la saison de Formule 1 pourrait démarrer avec des courses à huis clos

photo news
photo news

La saison 2020 de Formule 1, qui pour le moment est à l’arrêt en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, pourrait démarrer par une course en Europe qui se disputerait à huis clos, a estimé mercredi le directeur sportif de la F1, Ross Brawn.

« De notre point de vue, les conditions apparaissent favorables pour que le début de la saison se dispute en Europe, et cela pourrait être un événement à huis clos. Nous pourrions mettre en place un environnement fermé, où les équipes arriveraient par avion charter, nous les transporterions sur le circuit en s’assurant que tout le monde est testé pour le virus et que personne ne court aucun risque », a expliqué M. Brawn sur Sky Sports.

« Distraire les gens »

« Nous aurions une course sans spectateurs. Ce n’est pas l’idéal mais c’est mieux que pas de course du tout », a jugé le directeur sportif de la F1, rappelant que des millions de gens ont déjà l’habitude de suivre les Grand Prix à la télévision chez eux. « Pouvoir présenter une épreuve sportive et distraire les gens serait un énorme bienfait dans la crise que nous traversons ».

Les neuf premières courses de la saison 2020 ont été annulées (Australie, Monaco) ou reportées sine die (Bahreïn, Chine, Vietnam, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan, Canada) en raison de la pandémie de Covid-19.

Pour M. Brawn, la saison pourrait comporter 18 à 19 GP si elle parvenait à débuter en juillet. « Pour un championnat mondial, un minimum de huit courses est nécessaire selon les statuts de la FIA. Ce minimum pourrait être atteint si nous commençons en octobre. C’est là que se situe le point critique » si on veut que la saison ait lieu, a noté le dirigeant, tout en rappelant que la possibilité de poursuivre la saison sur 2021 est toujours à l’étude.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    Quand François Duval a montré la voie à Thierry Neuville

  • La F1 fera bien un arrêt en Belgique, mais sans public.

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    La Formule 1 se relance en cassant les prix

  • BELGAIMAGE-151514837

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Moteurs

    Du champagne et des larmes pour Jacky Ickx au GP de France en 1968

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous