Un succès inespéré pour les libraires

Tropismes, à Bruxelles, a autant de succès en présentiel que sur son site.
La Ferme de Reumont dispose, comme de plus en plus d’exploitations familiales, d’un magasin où est vendue la production locale, complétée par celles d’agriculteurs voisins.
Les commandes en ligne via Librel s’envolent.
Anne-Sophie et Frédéric Blaimont transforment à la ferme.
La surface de vente ne fait que 72 mètres carrés, et les articles sont prêts à l’usage, car ayant déjà eu un propriétaire.
Et s’il fallait à nouveau fermer
? Les libraires belges se sont outillés.
Commander en ligne des aliments frais auprès d’un service comme Collect & Go (Colruyt Group) n’arrête plus des consommateurs séduits par la livraison de leurs courses à domicile.
Rouge, à la calabraise ou vert, le pesto multiplie ses saveurs pour mieux conquérir le monde et s’installer dans nos habitudes culinaires.
Le système de construction Piks Kit d’Oppi a été désigné «
Jouet de l’année
» dans la catégorie des jeux éducatifs.
Xavier Piesvaux, patron de Delhaize, espère voir ses clients gonfler leur caddie et se rendre plus souvent dans ses 700 magasins.
Le plus vieux grand magasin du monde célèbre la Belgique.
PHOTONEWS_10873606-022
A Charleroi, l’ouverture de Rive Gauche en 2017 a contribué à désertifier la rue de la Montagne, autrefois très commerçante.
L’étape d’hier. La vraie.
Ah, comme on nous met en boîte.
camp2
Image=d-20180110-3JYVXA_high
Margaret Versteden, directrice commerciale de Bol.com
: «
Nous voulons servir tous les consommateurs belges. Ce n’était pas le cas tant que nous ne parlions que le néerlandais
».
Image=d-20170315-WE06P0_high[1]
«L’e-commerce n’offre pas les possibilités du shopping physique»
Chez Tropismes comme ailleurs, les lecteurs ont retrouvé avec plaisir les rayonnages et les conseils de leurs libraires.