Accueil Opinions Chroniques

Pour vivre heureux, vivez masqués!

Et si, demain, nous vivions tous masqués ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Vous souvenez-vous de cet (excellent) film Good-Bye, Lenin  ? Pendant que leur mère, une militante communiste, est plongée dans le coma, ses enfants fêtent la chute du Mur de Berlin et la réunification. Mais, craignant qu’à son réveil, le choc soit trop rude, ils redécorent son environnement aux couleurs de la RDA.

Certains ont ces jours-ci la nostalgie d’« avant », vite repeint de couleur rose. Si Retour vers le Futur est chouette au cinéma, est-ce vraiment le cas dans la réalité ? Et à l’image de quelle époque rebâtir demain ? En remontant à 2001, 2015 ou 2016, les années de plomb du terrorisme – avec son avant-goût du lockdown ? En 1989, année de la fin du communisme occidental mais aussi de Tien’ Anmen ? En 1918 où on célébrait la fin de l’abominable Grande Guerre en accueillant une terrifiante pandémie de grippe espagnole ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 11 avril 2020, 17:56

    Ces masques seront dans la plupart des cas des nids à virus pour leur porteur, soit que ces masques n'auront pas été correctement stérilisés, soit auront été touchés en cours de route par des mains infectées . c'est de la pure folie.

  • Posté par Dubois B., lundi 13 avril 2020, 9:42

    Votre argument est dénué de fondement. Si on explique au gens comment faire et quel est l'enjeu, la plupart respecteront les consignes. Il faut arrêter de prendre les gens pour des idiots. Dans tous les pays qui ont adopté le masque (Tchéquie, Autriche, Slovénie, Luxembourg...), la progression de l'épidémie donne l'impression de reculer plus fort que dans les autres, de l'ordre de 2 à 5% de progression par jour contre de 5 à 10% chez nous. Ces chiffres sont disponibles sur Internet assez facilement mais ne constituent pas une preuve (les mesures prises dans ces pays sont-elles les mêmes, les quantités de tests sont-elles comparables...), cependant dire que c'est "une folie" ou que ce sera pire avec des masques est absolument faux. Au pire ça n'a pas d'effet, et au mieux ça en a un important. Je suis convaincu que cet effort, ne fut-ce que dans les lieux couverts avec public (supermarchés, comme en Autriche) ne serait pas énorme au vu du gain possible.

  • Posté par Dubois B., samedi 11 avril 2020, 5:36

    Cher monsieur, si votre seul argument est qu'on aura l'air ridicules masqués, il ne pèse pas bien lourd face à un potentiel sauvetage de vies humaines et une potentielle reprise anticipée de l'économie (et ce même si elle n'est aujourd'hui pas certaine, les premiers signes observés supposent l'efficacité du port du masque contre la propagation du virus au point qu'il est maintenant imposé dans plusieurs pays, comme au Luxembourg). Vous me faites penser aux vieux aigris dans les années 80 qui refusaient obstinément de mettre leur ceinture de sécurité. On n'est pas plus malheureux aujourd'hui de s'attacher en voiture. On ne sera pas plus malheureux demain d'avoir vécu masqués pendant 6 mois.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs