La Chine veut interdire la consommation de chats et de chiens

La Chine veut interdire la consommation de chats et de chiens
Photo News

La Chine veut interdire à sa population la consommation de chiens et de chats. Le ministère de l’Agriculture a publié mercredi une proposition concernant une liste d’animaux qui peuvent encore être élevés pour leur viande, leur fourrure ou à des fins médicales. Les chiens et les chats n’en font plus partie, au contraire des renards et des autruches par exemple. Les Chinois peuvent donner leur avis sur cette proposition jusqu’au 8 mai.

Dans un communiqué, le ministère précise que les chiens ont été retirés de la liste en raison de préoccupations internationales majeures sur les abus dans l’élevage de ces animaux. Par ailleurs, de plus en plus de Chinois considèrent les chiens comme des animaux de compagnie et désapprouvent donc leur consommation.

Le ministère ne fournit cependant aucune explication sur le retrait des chats de la liste.

Les ventes d’animaux sauvages sont limitées depuis février, en raison du lien entre un marché de Wuhan vendant de la viande crue et l’apparition du nouveau coronavirus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous