Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos des enfants tyranniques et de l’amour masqué

Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos des enfants tyranniques et de l’amour masqué

1. Le chiffre du jour : un million d’euros

C’est l’argent que Lufthansa, perd par heure en raison du coronavirus. Le premier groupe européen du transport aérien, aura besoin de « soutien » public, a déclaré son patron Carsten Spohr. Brussels Airlines, sa filiale, traverse aussi un méchant trou d’air, Lufthansa lui imposant de réduire la voilure.

2. L’image du jour

L’amour au temps du coronavirus ne sonne plus comme jadis. Les beaux yeux de Michèle Morgan et la gouaille de Jean Gabin recouverts d’un masque, cela n’a pas plus le même charme.

3. La citation du jour

« Ces dernières semaines, petit à petit, nous nous sommes accommodés d’interdictions avec une abnégation encore inimaginable il y a de ça un mois », écrit Marine Buisson. « Des libertés jugées fondamentales, gravées dans les textes, que nous avons volontiers mises entre parenthèses, au nom de l’urgence sanitaire. D’autres, rognant les limites du respect de la vie privée – comme l’utilisation de nos données personnelles – que nous envisageons de lâcher temporairement, pour enrayer une pandémie. Des contrôles policiers soutenus, jugés invasifs hier, que certains d’entre nous se surprennent à trouver trop laxistes ».

La RTBF a diffusé le témoignage assez glaçant d’une mère de famille. Elle a été dénoncée par des voisins et a vu la police débarquer en force dans son salon, parce qu'elle avait eu le malheur d’héberger un ami dans le besoin. « Il y avait un manque d’humanité », dit-elle.

4. La bonne nouvelle du jour

Un vaccin testé dès juin ? Plusieurs géants de l’industrie pharmaceutique mettent les bouchées doubles contre le Covid-19 « Plutôt qu’une course, je dirais que c’est un défi mondial », module Jean Stéphenne, ancien patron emblématique de GSK et président du conseil de surveillance de l’entreprise allemande de biotechnologie CureVac. « L’hypothèse est de vacciner neuf milliards d’individus, ça laisse de la place… »

5. Le détournement du jour

La claustration avec ses enfants offre aux parents le régal de les voir grandir, de pouvoir s’en occuper 24h sur 24, 7 jours sur 7, à chaque heure, à chaque minute, à chaque seconde ! Florent Peyre nous partage ses joies de père, quand cette délicieuse question « Tu viens jouer avec moi ? » tourne, telle une ritournelle, dans l’espace confiné de la famille enfermée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous