Asie: face à Taïwan, l’armée chinoise de plus en plus agressive

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen devant un lanceur de missiles lors d’une visite à la base navale de Kaohsiung.
Milla (Eliza Scanlen) et Moses (Toby Wallace, prix d’interprétation à Venise) se soutiennent dans l’adversité.
d-20200403-GFQVPN 2020-09-21 06:19:13
Mantifestation pro-démocratie lors de la visite du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à Berlin le 1
er
 septembre dernier.
Une proposition de résolution sur Hong Kong à la Chambre belge
A Hong Kong, l’action HSBC a touché son plus bas niveau depuis 25 ans.
RTX1FT3V
RTS1JSIK
Norris Lo, qui travaillait dans la pub, a passé un diplôme de pâtissière en prévision de son départ pour Taïwan.
En apprenant, début 2018, que le logiciel Epicure dont ils se servaient à longueur de journée était vendu à une multinationale, le D
r
 Bleeckx, avec une cinquantaine d’autres médecins, a lancé Medispring.
Ursula von der Leyen veut croire que l’UE a accompli «
un bond en avant ensemble
», face à la crise sanitaire.
Chacun sur un écran, c’était déjà le cas lors de la réunion UE-Chine en juin. Plus simple pour aborder les sujets qui fâchent
?
Kristof Verstraeten et LCP ont flairé le bon coup sur le site industriel de Nivelles-Sud où ils viennent de s’implanter. Les premiers locataires n’ont pas tardé à répondre présents.
La police anti-émeutes disperse les participants à une manifestation, le 6 septembre, contre le report des élections.
Mulan, cette épatante héroïne...
Si le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a salué son homologue chinois d’un amical coup de coude, il a aussi fait preuve d’une grande fermeté dans ses échanges politiques avec lui.
Shinzo Abe et son fidèle lieutenant, Yoshihide Suga, désormais favori pour prendre la succession du Premier ministre démissionnaire.
B9724176008Z.1_20200803074320_000+GQEGE7L4G.2-0
HEALTH-CORONAVIRUS_MEXICO-ROBOT
Le président américain Donald Trump avait reçu son homologue chinois Xi Jinping en avril 2017 en Floride et les deux hommes avaient alors scellé un « plan d’action de 100 jours ». Mais les tensions, depuis lors, ont repris le dessus entre Washington et Pékin.
Josep Borrell, chef de la diplomatie de l’UE.