HONG KONG-CHINA-POLITICS-UNREST
L’annonce ce mardi de l’adoption en urgence par le parlement chinois de la loi sur la sécurité à Hong Kong a entraîné des rassemblements d’opposants vite réprimés comme dans ce centre commercial. © AFP
Donald Tusk, président du Conseil européen, Li Keqiang, premier ministre chinois, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, lors du sommet 2019.
Le rendez-vous de la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, du président du Conseil européen, Charles Michel, et du chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, était initialement prévu à Pékin. Mais il a été réduit à un échange par vidéoconférence.
«
Nous étions hypnotisés, drogués par le coronavirus. Nous sommes devenus vieillissants, froussards et narcissiques.
»
Le réchauffement climatique mais aussi l’humain prendront une place prépondérante dans les constructions futures. Ici, une vue de la terrasse d’un des bâtiments du futur projet Zin, à Bruxelles.
Borrell présente le bras de fer entre Washington et Pékin comme le phénomène qui va «
définir le futur ordre mondial
».
Difficile de faire la morale aux dirigeants chinois qui entendent utiliser la force pour réprimer Hong Kong lorsqu’on a soi-même twitté
: «
Pas de problème à Washington DC hier soir. Beaucoup d’arrestations. Super boulot. Force écrasante. Domination.
»
Au dernier jour de leur session annuelle, les membres de l’Assemblée nationale populaire de Pékin ont voté à la quasi unanimité le texte ouvrant la voie à une loi sur la sécurité à Hong Kong.
Le drapeau américain figure souvent en bonne place dans les manifestations à Hong Kong.
«
Nous sommes dans une ère où il eût paru déraisonnable et même inacceptable moralement de ne rien faire
», constate Gérald Bronner.
Des manifestants interceptés par les forces de l’ordre, mercredi à Hong Kong
: malgré l’important déploiement policier, les protestataires restent mobilisés contre la mainmise de Pékin.
BELGIUM EU JAPAN VIDEO CONFERENCE
Jacqueline de Jong, «
1914–1918
», 2013.
En Belgique, nous sommes confrontés à des défis sans précédent
d-20200414-GFVPGU 2020-04-09 14:39:05
«
 Le mythe, c’est le cinéma en salles qui le crée. Préserver l’avenir du cinéma, c’est aussi préserver l’avenir des nouveaux médias audiovisuels. Alors nous allons aller sur le terrain.
»
«
Les confinements sont une forme d’hystérie qui va avoir de bien plus graves conséquences que le Covid-19 en tant que tel.
»
Une première livraison de masques Ice-Health à l’hôpital de Bastogne.
Le premier chapitre de «Propriétés privées»