Accueil Société

Pâques perturbée par le coronavirus: les cloches des églises sonneront à la volée ce dimanche

La fête de Pâques de ce dimanche est la plus importante de l’Eglise catholique. La crise interdit les pratiques cultuelles habituelles. La liberté des cultes n’en est pour autant pas menacée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Les cloches de Pâques, malgré la catastrophe sanitaire, ne sonneront pas le glas ce dimanche, tant cette fête célébrant la résurrection du Christ est la plus importante et la plus joyeuse de l’Église. La tradition des crécelles se substituant autrefois aux cloches mises à l’arrêt du jeudi saint au dimanche de Pâques ne cliquettera pas dans nos campagnes, tant la crécelle rappelle en ces circonstances difficiles celles qui précédaient aussi les cortèges de pestiférés lors des grandes épidémies de jadis.

Pâques est exceptionnelle cette année. Jamais encore dans l’histoire les assemblées de chrétiens n’avaient pu la célébrer « en communauté ». Les fidèles ont en mémoire ces images désolantes en regard des rites habituels du pape François prononçant sa bénédiction urbi et orbi (à la ville et au monde) sur une place Saint-Pierre vide de fidèles. Il en sera de même pour les églises belges.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs