Des traces du coronavirus découvertes dans les eaux usées de toute la Flandre

Des traces d’acide ribonucléique (ARN) appartenant au coronavirus ont été retrouvées dans les eaux usées de toute la Flandre, selon une série d’échantillons prélevés par Aquafin qui est en charge de l’assainissement des eaux au nord du pays.

Les échantillons ont été prélevés à Lo-Reninge, Poperinge, Langemark, Wulpen, Genk, Louvain, Tirlemont, Aartselaar et Gand. Tous se sont révélés positifs au coronavirus. «Le résultat ne dit absolument rien de l’aspect contagieux du virus, il renseigne seulement sur sa dispersion», souligne la chargée de communication, Anja De Wit. L’ARN subsiste en effet après que le virus a perdu sa charge contagieuse.

Plus aucune trace du virus n’a par ailleurs été retrouvée dans les eaux après assainissement. Ces résultats sont conformes aux prévisions et sont comparables avec ce qui a été constaté aux Pays-Bas où le virus avait été repéré dans les eaux usées à Tilburg ainsi que dans les stations d’épuration.

 

Sur le même sujet
SociétéPays-Bas
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous