Flandre: les seniors quittant l’hôpital sans être suffisamment rétablis accueillis en maisons de repos

Flandre: les seniors quittant l’hôpital sans être suffisamment rétablis accueillis en maisons de repos
Pierre-Yves Thienpont

Les personnes âgées qui quittent l’hôpital après avoir été infectées par le coronavirus mais qui ne sont pas encore suffisamment rétablies pour pouvoir rentrer chez elles doivent être prises en charge dans des centres de soins résidentiels. C’est ce qu’a indiqué jeudi soir l’Agence flamande Soins et Santé (Agentschap Zorg en Gezondheid), confirmant une information de VTM NIEUWS. La mesure figure dans les directives qu’ont reçues les maisons de repos et de soin.

Selon l’Agence Soins et Santé, la mesure date d’il y a quelques semaines déjà. « Le confinement annoncé pour les centres de soins résidentiels à partir de début mars comprenait également un arrêt des admissions. Une exception a été faite pour les personnes qui ont été autorisées à quitter l’hôpital », y explique-t-on.

Il existe toutefois certaines conditions pour pouvoir admettre les patients se remettant d’une infection au coronavirus. Il doit ainsi y avoir suffisamment de matériel de protection dans la maison de repos d’accueil afin de soigner la personne âgée. Si ce n’est pas le cas, c’est alors l’hôpital concerné qui doit fournir ce matériel.

La rédaction de VTM NIEUWS a contacté plusieurs maisons de repos et de soins, dont certaines estiment que cette règle est « absurde ». « Tous les employés font de leur mieux pour appliquer correctement les mesures de précaution. Il est dès lors dommage que le gouvernement (flamand) décide d’amener des patients infectés ici », réagit le directeur de l’une d’elles.

Sur le même sujet
Patient
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous