Roulers veut tourner la page «la plus noire de l’histoire du club» et ira en appel pour sa licence

Photonews
Photonews

Les actionnaires du club de Roulers ont décidé cette semaine de prendre de nouveaux engagements pour soutenir le club de D1B. Le club flandrien l’a annoncé vendredi dans un communiqué après ne pas avoir obtenu sa licence pour la D1A, D1B et D1 amateurs. « Nous voulons tourner la page la plus noire de notre histoire. »

Roulers se bat déjà depuis quelques mois contre la faillite et ne pouvait pas remplir les garanties financières demandées. Dans le dossier de licence du club, il manquait des preuves du paiement des salaires, des assurances, des impôts et des cotisations ONSS. Au Schiervelde, il n’y a d’ailleurs plus aucun entraîneur diplômé.

Mercredi, la Commission des Licences avait décidé de ne pas octroyer à Roulers sa licence pour la D1A, D1B et D1 amateurs en vue de la saison prochaine. Le club de D1B chuterait alors en D2 amateurs. « Il est connu que le KSV Roulers a vécu une saison difficile avec de nombreux événements négatifs. De plus, la crise sanitaire mondiale semble également avoir eu un impact très négatif sur le fonctionnement du club », a écrit la direction dans un communiqué publié sur son site Internet.

Ces derniers jours, la formation flandrienne a analysé les motifs de la Commission des Licences. « Après des longues délibérations, les actionnaires ont décidé de continuer à soutenir le matricule 134 en prenant des nouveaux engagements. »

Roulers avait laissé savoir mercredi qu’il irait en appel de la décision et l’a confirmé vendredi. « Nous espérons pouvoir compter sur le soutien et la confiance de nos employés, supporters et partenaires pour tourner la page la plus noire de notre histoire. Et ainsi profiter ensemble du football professionnel au Schiervelde la saison prochaine. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous