Accueil Société

Il faudrait avoir un confinement productif? Ne culpabilisez pas

Surprise par les réactions de ses patients contraints de faire face à l’inconnu en cette période de confinement, une psychologue invite chacun à ne pas se laisser dévorer par la pression extérieure.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 6 min

Faites du pain ou du yoga, apprenez une langue, bossez dur et de chez vous tout en éduquant vos enfants… Bref : restez presque parfait ou arrangez-vous pour le devenir. Une pression sociale, politique ou patronale plus que jamais présente en cette période de confinement. Est-on nul si on n’y arrive pas ou alors à moitié ? Pas du tout, rétorque une psychologue clinicienne et psychothérapeute installée en région parisienne. « Lapsyrevoltee », tel est son pseudo sur la Toile, s’est ainsi fendue d’un coup de gueule bien senti sur son compte Twitter, qui réunit près de 6.000 abonnés, avec un mot d’ordre face à l’injonction à la productivité : ne culpabilisez pas !

D’où vous est venue l’idée de ce thread ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs