Pétrole: le président mexicain d'accord avec Trump sur une réduction de la production (2)

Le président a précisé que son pays allait réduire ses pompages de 100.000 barils par jour (bj) et que les Etats-Unis allaient de leur côté diminuer les leurs de 250.000 bj supplémentaires par rapport à leurs engagements précédents pour compenser la part mexicaine. Il a souligné, lors d'une conférence de presse, que c'est son homologue américain qui a pris l'initiative de le contacter.

Cette annonce intervient alors qu'un accord était vendredi à portée de main après une réunion cruciale des pays exportateurs de pétrole pour une réduction en mai et juin de la production mondiale à hauteur de 10 millions de barils par jour pour enrayer la chute des cours.

L'accord, qui prévoit aussi que cette réduction passe à 8 millions de barils par jour de juillet à décembre, nécessitait l'accord de Mexico pour entrer en vigueur.

Le chef de l'Etat mexicain a expliqué que lors de la réunion des pays exportateurs, il avait été demandé à Mexico de réduire sa production de 400.000 bj alors que le pays tente justement de la relancer.

"On nous demandait une réduction équivalente à celle de l'Arabie Saoudite ou de la Russie, de l'ordre de 23% de la production", a-t-il fait valoir en conférence de presse. "On a maintenu notre position jusqu'à la fin car cela nous a demandé beaucoup d'efforts d'augmenter notre production", a-t-il ajouté.

Pemex, le groupe pétrolier mexicain, a vu passer sa production d'une moyenne de 3,4 millions de bj en 2004 à 1,6 million de bj actuellement.

Le gouvernement du président Andrés Manuel Lopez Obrador a déjà injecté quelque 10 milliards de dollars pour tenter de renflouer les finances de Pemex, qu'il considère comme crucial pour la souveraineté nationale, et relancer la production.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous