Accueil Société Régions Bruxelles

Le bourgmestre d’Anderlecht condamne ceux qui ont attaqué les policiers: «Ils sont venus pour casser»

Selon lui, les personnes qui ont lancé des projectiles en direction de la police n’étaient certainement pas venues pour rendre hommage à la victime.

Temps de lecture: 2 min

La situation est sous contrôle à Anderlecht, où des émeutes avaient éclaté à différents endroits, a indiqué samedi vers 18h00 la police de la zone Bruxelles-Midi. Le chef de corps Patrick Evenepoel a précisé que l’opération pourrait néanmoins encore se poursuivre jusque tard dans la soirée samedi, voire jusqu’à dimanche matin. Il a encore indiqué que vingt-cinq personnes ont été arrêtées, mais il n’est pas encore déterminé si ces arrestations seront judiciaires ou administratives.

La police relève également qu’une personne a été blessée et qu’une policière a fait un malaise au cours des opérations. Aux côtés du chef de corps de la zone de police Bruxelles-Midi, le bourgmestre d’Anderlecht, Fabrice Cumps, a souligné que la famille de la victime n’était en rien impliquée dans les appels au rassemblement et qu’elle appelait au calme.

La police de la zone Bruxelles-Midi intervient depuis 14h00 ce samedi à différents endroits sur le territoire de la commune d’Anderlecht, à la suite d’appels au rassemblement lancés en réaction au décès vendredi d’un jeune homme de 19 ans qui fuyait la police.

La police est intervenue, les rassemblements étant interdits, et la situation a dégénéré. La police a été victime de jets de pierres. Les opérations sont toujours en cours et vingt-cinq arrestations ont déjà eu lieu, notamment dans le quartier Clemenceau.

Une vive émotion

Les appels au rassemblement ont été lancés à la suite du décès d’un jeune homme de 19 ans qui a suscité une vive émotion. Vendredi soir, il circulait en scooter sur le quai de l’Industrie lorsqu’il a percuté de plein fouet un véhicule de police qui venait en face de lui.

La victime fuyait une première patrouille qui avait tenté de le contrôler. Le véhicule qu’il a percuté était une autre patrouille qui arrivait en renfort.

Le bourgmestre d’Anderlecht a affirmé, samedi soir, que tout le monde, au sein des autorités communales et de la police, avait été affecté par le décès du jeune homme. « La famille du jeune Adil a déclaré qu’elle n’était en rien responsable des appels au rassemblement et elle appelle au calme dans le quartier », a-t-il ajouté. Fabrice Cumps a encore déclaré que, selon lui, les personnes qui se sont mises à lancer des projectiles en direction de la police n’étaient certainement pas venues pour rendre hommage à la victime. « Ils sont venus pour casser. Ils sont venus pour faire des violences et c’était très clairement leur motivation. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, samedi 11 avril 2020, 21:41

    Personnellement, je ne me fais pas d'illusions sur la mise en oeuvre du confinement dans les quartiers chauds de Bruxelles... Ceci en est la démonstration. Déjà en temps normal, la police n'y règne pas en maître, alors aujourd'hui ! Il est infiniment plus facile d'écraser de PV le citoyen lambda à Waterloo qu'aller chercher la bagarre à Molenbeek.

  • Posté par PLATTEAU PHILIPPE, samedi 11 avril 2020, 21:30

    le bourgmestre condamne mais il laisse faire......il parait qu'on est en guerre ! alors employons des moyens guerriers ; des canons à eau ? quelle rigolade !

  • Posté par PLATTEAU PHILIPPE, samedi 11 avril 2020, 21:30

    le bourgmestre condamne mais il laisse faire......il parait qu'on est en guerre ! alors employons des moyens guerriers ; des canons à eau ? quelle rigolade !

  • Posté par Christian BOULET, samedi 11 avril 2020, 21:09

    Ce sont de pauvres victimes de discriminations, évidemment...

  • Posté par Meersman Olivier, samedi 11 avril 2020, 20:57

    Il a joué, il a perdu... et tous ces gens sont du même bois apparemment.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo