Accueil Opinions Cartes blanches

«Le Covid-19 montre l’urgence de relocaliser dès maintenant les systèmes alimentaires»

Le 17 avril est la journée internationale des luttes paysannes. Une occasion de remercier celles et ceux qui nous nourrissent au quotidien, et plus particulièrement encore cette année dans le contexte de la crise du Covid-19. Une crise qui rappelle l’urgence de relocaliser nos systèmes alimentaires

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

La crise du Covid-19 a donné un coup d’arrêt forcé à l’économie mondialisée. La quasi-totalité des secteurs tournent au ralenti. Tous, sauf les secteurs essentiels comme la santé et… l’alimentation.

Cette journée internationale des luttes paysannes est l’occasion de remercier celles et ceux qui, de la fourche à la fourchette, continuent inlassablement leur travail pour nous fournir une alimentation saine et durable. Plusieurs organisations paysannes, membres du mouvement international La Via Campesina, ont d’ailleurs exprimé leur détermination à poursuivre leur mission nourricière fondamentale au bénéfice de la population. Une campagne virtuelle a été lancée par plusieurs organisations en Belgique et en Europe pour les remercier (#JeSoutiensLesPaysanNEs, #RestezChezVousMaisPasEnSilence).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Terwagne Antoine, mardi 14 avril 2020, 15:31

    @LeSoir, vous auriez pu choisir une autre photo... ;)

  • Posté par Gomez Pavon Carlos, lundi 13 avril 2020, 16:21

    Le confinement nous demande de rester a la maison pour notre bien et le bien d’autrui . j' ai lu l article et j 'espère que les décideurs en tiendrons compte , il s'agit simplement de notre survie a tous , dans ce monde mondialisé qui crée plus de problèmes qu il n' en résous excepté que l' argent doit tourner toujours de plus en plus vite.Nous voyons avec cette crise sanitaire que les flux tendus sont très dangereux. Un grain de sable et les rouages économiques, sanitaires, sociaux etc.... se grippe et finissent par causé + de mal que de bien . Merci d'avoir réalisé cet article .

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs