Accueil Monde France

Le président du comité scientifique français: «L’Europe est quasiment inexistante dans la gestion de la crise»

L’Union européenne s’est penchée sur la solidarité financière mais pas assez sur la coordination sanitaire. Jean-François Delfraissy avertit : pour le déconfinement, les pays devront s’accorder.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 8 min

Jean-François Delfraissy, professeur de médecine, spécialisé en immunologie, est le président du comité scientifique français. Son collège, pluridisciplinaire (il est composé de médecins mais aussi de modélisateurs, d’experts en sciences humaines et d’une représentante associative), guide le président français Emmanuel Macron dans la crise. Il lance un appel à plus de coordination européenne pour vaincre cette épidémie.

Votre comité scientifique entretient-il des contacts avec des structures semblables en Europe ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par NAVARRE Philippe, mardi 14 avril 2020, 19:14

    Je trouve très dommage qu'on vienne encore sous-entendre que l'Europe est faible alors que si la réponse des institutions européennes n'est pas plus forte, c'est avant tout parce que la santé est un domaine où les états membres lui ont octroyé très peu de compétences. L'Europe fait ce qu'elle peut en finançant de la recherche, des rapatriements, des achats groupés,... Il serait heureux que l'analyse journalistique vienne compléter l'analyse du professeur Delfraissy qui dit lui-même qu'il connait mal le cadre européen. On se réjouit de l'accord sur le plan de relance de 540 milliards, mais n'allons pas trop vite. Nous aurons tous besoin d'une plus grande solidarité européenne pour mieux surmonter cette crise, et elle ne pourra se matérialiser qu'avec un cadre financier multiannuel 2021-2027 ambitieux, ce qui s'annonçait plutôt mal en février. Si le plan de relance se fait au détriment du reste, d'autres catastrophes nous rappelleront vite à l'ordre.

  • Posté par J Mantrach, lundi 13 avril 2020, 8:59

    L'Europe a été crée tenant compte de l'unique et seul aspect: LE CAPITAL. Il n y a rien que cela. Une vraie union, outre le capital, doit avoir également un pacte social et fiscal. Mais le néo libéralisme ( et même une certaine gauche) a toujours tout fait pour empêcher cela. L'élargissement de l'Europe verse dans ce sens afin permettre le chantage aux salaires et les délocalisations. Alors, la santé!!!

  • Posté par GELDOF THIERRY, dimanche 12 avril 2020, 21:45

    "L'Europe" est essentiellement constituée de petits crétins dont la seule qualité est de "parler" au minimum deux langues. Pour le reste, ces petits cons sont uniquement attirés par le salaire élevé et non taxé de leur infime prestation. Ce qui aurait du être un outil de développement pour l'ensemble de la population est en réalité un outil .... ou pas ? Putain ! sortons de cette crise et remettons les pendules à l'heures !!!!!!!

  • Posté par Denoel Xaviet, dimanche 12 avril 2020, 21:20

    La santé n'est pas une compétence européenne mais une compétence nationale, faut-il rappeler ...

  • Posté par Gomez Pavon Carlos, lundi 13 avril 2020, 16:09

    Nous en payons le prix en vie humaine combien vaut une vie ...? et si c'était un de vos proches ?, Ne dit on pas l' Europe pour le bien être des citoyens .il n y a pas que le capital et la libre circulation des personnes alors que certain partenaire européen ferme leur frontière cherchez l erreur? Réfléchir lors du prochain vote pour l' Europe... et même national.je vous laisse méditer... La santé n'a pas de prix mais un coût .....

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs