Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos du pape, de Boris Johnson et des coiffures dangereuses

Boris Johnson, sorti d’hôpital ce dimanche, a remercié notamment «les infirmières qui sont restées à (ses) côtés pendant 48 heures quand tout aurait pu basculer».
Boris Johnson, sorti d’hôpital ce dimanche, a remercié notamment «les infirmières qui sont restées à (ses) côtés pendant 48 heures quand tout aurait pu basculer». - Photo AFP

1. Le chiffre du jour : trois ou quatre semaines

C’est le temps qu’il faudra pour mener à bien le dépistage généralisé dans les maisons de repos, particulièrement exposées à la pandémie, selon le ministre fédéral en charge du matériel médical, Philippe De Backer. Une réunion de coordination avec les Régions aura lieu ce dimanche après-midi afin d’organiser l’opération. « On va utiliser toutes les capacités disponibles du pays mais l’échelle est énorme », a indiqué le ministre. Les laboratoires de biologie clinique agréés dénonçaient pourtant, jeudi dernier, leur mise sur le côté par le gouvernement au profit de firmes industrielles.

2. L’image du jour

Le pape en mode selfie pour sa bénédiction au monde, à l’heure du coronavirus : le moment n’a pas échappé au dessinateur Chappatte.

3. La citation du jour

« Il est temps d’arrêter les doubles discours et de poser des choix politiques clairs et cohérents en faveur de la relocalisation de l’agriculture vivrière et de la transition agroécologique », écrit un collectif qui souligne que le Covid-19 montre l’urgence de relocaliser dès maintenant les systèmes alimentaires, dans une Carte blanche au Soir. « C’est en effet la seule voie pour rencontrer les défis urgents du monde agricole : nourrir la population au bénéfice de tou·te·s les citoyen·ne·s, nanti·e·s et moins nanti·e·s ; lutter contre les dérèglements climatiques et l’effondrement de la biodiversité ; créer des emplois décents et rémunérateurs pour les paysan·ne·s ; et redynamiser les zones rurales ».

4. La bonne nouvelle du jour : la sortie de BoJo

Le Premier ministre anglais a pu quitter l’hôpital, rétabli après un épisode sévère de coronavirus – il avait dû passer trois jours aux soins intensifs. Il a tenu à remercier le personnel soignant. « Je leur dois la vie. Je ne les remercierai jamais assez », a déclaré M. Johnson dans une brève annonce. Il y a quelques moins encore, les travaillistes accusaient Boris Johnson de vouloir vendre le NHS (National Health Service, le service national public de santé) aux Américains.

5. Le détournement du jour : bien dégagé derrière les oreilles

Les coiffeurs n’ont finalement pas échappé à la rigueur du déconfinement. Et depuis la fermeture des salons, les échevelés sont perdus. Attention au système D. Nous déconseillons la méthode de cet audacieux Figaro des champs. Vous risquez de finir avec un bout d’oreille en moins.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous