L’ancien golfeur américain Doug Sanders est décédé à 86 ans

reuters
reuters

Au cours de sa longue carrière, Sanders a remporté 20 titres sur le circuit professionnel dont l’Open du Canada en 1956. Et il a terminé deuxième dans quatre tournois majeurs, dont un Open de Grande-Bretagne 1970 resté légendaire chez les fans de golf.

Arrivé au green final sur le parcours de St Andrews, Sanders n’avait qu’un putt de trois pieds (0,9 mètre) à faire pour battre son compatriote Jack Nicklaus et remporter le titre. Mais il l’avait manqué. Un parcours en 18 trous organisé le lendemain pour départager les deux Américains avait abouti à la victoire de Nicklaus.

Doug Sanders regrettait un peu la célébrité de cet épisode. « J’ai manqué un putt de 30 pouces sur le dernier green qui m’aurait donné le British Open 1970. Tout le monde ne veut parler que de ça », déclarait-il. « J’ai gagné 20 fois sur le circuit PGA, mais c’est de ce putt dont tout le monde se souvient. Qu’est-ce que je peux dire ? Moi aussi, je me souviens surtout de ça ! ».

Outre ses nombreux titres, Doug Sanders était réputé dans le monde du golf pour ses tenues vestimentaires particulièrement élégantes, qui lui avaient valu le surnom de « Paon des fairways ». Le magazine Esquire l’avait classé aux Etats-Unis dans sa liste des « Dix sportifs les mieux habillés ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous