Le Premier ministre Marc Rutte à la tribune du Parlement néerlandais, mercredi à La Haye, lors d’un débat sur la crise du coronavirus.
BELGAIMAGE-162899537
Ursula von der Leyen, a officiellement présenté ses «
excuses
» aux Italiens. «
Nous sommes avec vous
», a-t-elle assuré.
Wopke Hoekstra (au second plan) et Mark Rutte, lors d’un débat parlementaire sur la crise du coronavirus, le 18 mars à La Haye
: marche arrière...
PHOTONEWS_10863892-107
De nombreux Néerlandais tentent de rallier leurs résidences secondaires en Belgique.
POLICE CORONA VIRUS CONTROL FRIDAY BOARDERS
Mark Rutte, Premier ministre néerlandais.
Sophie Wilmès et Mark Rutte lors d’une rencontre à La Haye, le 3 février dernier
: sous les sourires de circonstance, le temps est plutôt à la pluie au sein du Benelux.
Le grand souk du budget a commencé
Mark Rutte, le Premier ministre des Pays-Bas
Charles Michel, le président du Conseil européen, est prêt à garder les leaders des pays de l’UE pendant les trois prochains jours pour trouver un accord sur le budget commun.
A La Valette, les manifestations se succèdent et la population reste mobilisée pour connaître toute la vérité sur l’assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia.
En Espagne ce week-end, la surprise a été créée par le parti d’extrême droite Vox qui a plus que doublé son nombre de sièges, passant de 24 à 52, pour devenir le troisième parti d’Espagne. Et affaiblir encore le Premier ministre socialiste sortant Pedro Sanchez. © AFP.