Accueil Médias

Jacques De Decker, écrivain et ancien journaliste au «Soir», a tiré sa révérence

Écrivain, journaliste, traducteur, adaptateur, animateur, Jacques De Decker était un passionné faisant partager ses passions comme chef du service culturel du Soir puis Secrétaire perpétuel de l’Académie de langues et littératures.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

Homme de culture par excellence, Jacques De Decker est décédé dimanche d’une crise cardiaque, entouré de son épouse Claudia et de sa fille Irina, dans un taxi qui l’emmenait à l’hôpital. Né à Schaerbeek le 19 août 1945, il avait été durant de longues années, membre du service culturel du Soir qu’il avait dirigé de 1985 à 1990.

Une vocation précoce

Fils d’une enseignante et du peintre Luc De Decker, Jacques est plongé dès l’enfance dans l’univers des arts et de la culture. S’il ne manquait jamais une occasion d’évoquer l’œuvre de son père, s’activant pour la faire mieux connaître, c’est vers le théâtre qu’il se tourna très tôt plutôt que vers les arts plastiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Rideau De Bruxelles , lundi 13 avril 2020, 15:22

    Merci, Jean-Marie Wynants, pour ce beau portrait d’un homme qui manquera aux lettres et au théâtre belges, qu’il regardait d’un œil attentif, curieux, éclairé et aimant.

  • Posté par Nicolay Jean-marie , lundi 13 avril 2020, 12:18

    Un homme de grande culture...

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs