Pierre Ménès, le célèbre consultant français, raconte son terrible combat contre le coronavirus: «J’ai 15 kilos en moins» (vidéo)

photo news
photo news

Le monde du football est à l’arrêt complet depuis plus de quatre semaines en raison de la crise du coronavirus. En France, le bilan des décès et des hospitalisations ne cesse de grimper au fur et à mesure des jours. Parmi les personnes touchées par l’épidémie, on retrouvait notamment Pierre Ménès, le célèbre consultant français spécialisé dans le football.

Ce lundi, le principal intéressé a publié une vidéo, sur son compe Twitter, pour clarifier la situation concernant son état de santé. Hospitalisé la semaine dernière, Pierre Ménès va pouvoir sortir de l’hôpital ce lundi. « Comme vous pouvez le constater, je suis à l’hôpital Beaujon », commence l’homme de 56 ans, actif pour le groupe Canal+. « J’y suis depuis mardi. Après un confinement pourtant très sage chez moi, j’ai été obligé d’appeler les médecins, j’étais totalement épuisé avec de terribles diarrhées, et non les symptômes habituels du Covid. Pourtant, c’est bien ça que j’avais. J’ai donc été hospitalisé en fin de virus, à l’hôpital où j’ai été greffé. Il a fallu tout contrôler par rapport à mon foie et mon rein, ce qui aggrave évidemment les choses… »

Plus de peur que de mal, finalement, pour le principal intéressé, qui va pouvoir récupérer totalement dans les prochains jours à son propre domicile. « L’ambulance vient me chercher pour me ramener chez moi à 14h. J’ai en plus eu une terrible crise de goutte dans les deux genoux. Il va falloir reprendre la forme, remarcher, mais normalement avec ce que va nous annoncer Emmanuel Macron, je vais avoir du temps avant que le foot ne reprenne. A chaque chose malheur est bon : j’ai 15 kilos en moins. Maintenant je vais retourner me confiner, parce que ça reste la solution. Restez chez vous, et prenez soin de votre santé, parce que quand la santé n’est pas là, c’est très, très dur. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous